Avis à la population

mamarius
Professeur pinard candidat:

J’appelle les noirs, les rouges, les rosés, les jaunes, les blancs, les doux, les secs, les pétillants, les liquoreux, les ronds, les ciselés, les naturels, les minéraux, les floraux, les fruités, ceux qui sentent le poney, les volatils, les fidèles, les étrangers, les bio-dynamiques, les raisonnables, les « un peu court mais sympa », les féminins, les masculins, les … deux, les rustiques, les modernes, les verts, les mûrs, les complexes, les ouillés et les non-ouillées, les bizarres, les grands crus, les petits crus, les crus, les raffinés, les clairets, les troubles, les perlants, les vieux, les « vous allez voir c’est amusant », les louches, les grossiers, les gouleyants, les « à boire à deux en amoureux », les pommadés, les mielleux, les imbuvables, les consensuels, les évolués, ceux qui sentent l’humus et les champignons, ceux qui se boivent d’un trait, ceux que j’ai oublié, tous ceux qui ne veulent plus être bus par des cons à voter pour moi, à résister et à colporter la nouvelle.

TOUS ENSEMBLE POUR LEUR FOUTRE AU CRU ET AILLEURS.

Laisser un commentaire