L’Arselle rupin

img_0071
Me harcèle l’Arselle, depuis que je l’ai bue
Car seul, c’est celle, le soir que je sue
Si rares sont ces sensations superflues
Où saoul, je susurre à ce cru

Des mots, si rustres, sauvages et saugrenus
S’y rangent, étrange, sentiments éperdus
Si Râ, savait, que je saigne sa bru
Syrah, insolente, linceul pour ange déçu

img_0065

Laisser un commentaire