Naturellement mystique

IMG_1122
Dread wine, pif au nez de spliff.

Vase à mannes, vibrations, yeah-ah, positives.

Déguste-ça Noah, c’est le vin de la brousse !

Un verre de jeune rouge des terrasses du Larzac plein de fruits, d’épices et puis, cette note particulière et caractéristique de terre battue qui le rend unique… Relents des Causses.
Allez, c’est l’acier des cuves qui a dorloté les grappes et les a laissées s’exprimer ainsi !

La première gorgée ? Une partie de tennis sans les artifices boulonnais.
Seule résonance avec ceux-ci, de petites bulles perlantes à l’ouverture s’échappant telles des aces en finale.
On joue sur le green, sous les pieds, l’herbe fume.
Fais tourner.

M’as-tu vu en narguilé ?

IMG_1117
Exode buccal.

Canonisés, une tripotée de saints sots viennent boire l’élu chez le droguiste.

Deuxième gorgée, la langue claque comme des skanks et rythme le flot rouge qui dévale dans la trachée.
À présent la voix devient rauque, tiédies par l’alcool, les muqueuses planent…

Énième gorgée, bouteille retournée, on découvre le drapeau de Guinée.
D’autres y voient le Sénégal voire même le Cameroun…
Au cœur de tes nébuleuses, j’ose effectivement, car radin je suis, dire :
Ce serait tellement bien en BIB, marrez-vous, tiens…

Naturellement mystique.

Love ton coude.

IMG_1191

 

Laisser un commentaire