Prenez donc de cet antidote

« l’antidote » de la Sainte-Baume, c’est pas un nom canon pour un vin ça ?
Pensons en pansant nos plaies, soignons nous au vin, voici un bon médicament  !

IMG_2393

Sainte-Baume au coeur, un antidote puissant dans le corps contre tous les maux, particulièrement ceux des soirs d’hiver trop long ou les jours d’été pluvieux, quand, manquant de moyens, on reste des semaines entières dans la capitale normande au lieu d’aller se griller le derrière au Bahamas ( c’est une remarque débile, je n’ai jamais souhaité aller là-bas, j’aime bien la pluie ) bref…
Comme écrit sur l’étiquette: « nous vous proposons cet antidote à vos poisons quotidiens » Il est sûr qu’il est plus sain que tous ces steaks de boeuf nourris aux antibiotiques ou ces salades arrosées de merdicides, ou encore toutes ces saloperies industrielles que l’on ingère à longueur de journées et qui vont finir dans le meilleur des cas à nous faire pousser un troisième bras.
Alors mes amis, buvons ce vin et méditons tranquillement, un jour, comme pour le fromage et tant d’autres choses, le vin sain sera en voie de disparition – si il ne l’est pas déjà – donc résistons, buvons et soyons optimiste.

Si vous souhaitez vous soigner correctement, sachez qu’on le trouve un peu partout dans Paris, dans toutes les pharmacies indépendantes de France et de Navarre ou sinon au domaine en Provence.
Pour ma part je l’ai volé chez la crémière, j’espère qu’elle ne m’en voudra pas trop…

Laisser un commentaire