Sur la plage abandonnée

baigneuse
Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés, qui l’eût cru, de voir cette petite baigneuse les pieds dans le sable manchot devant le grand large.
Le contraste entre ce pays minéral et iodé avec ce vin, une route des épices à lui tout seul, amené sur notre table par un « tue-vacques » national du genre Maury-Barfleur, la bouche est pleine, charnue comme une huitre de St-Vaast, des accords bizarres sont envisagés, grand largue, après quelques verres on marche un peu de côté, on laisse des empreintes marrantes dans le petit limon, tiens la barre mon ami, cet après-midi sera dédié à la sieste…

baigneuse-4

Je rêvasse, le printemps est là et un air de vacance me chatouille les esgourdes.
Je pense à Jacques Tati, j’ai envie de tremper ma carcasse dans cette eau à 12°, puis de buller en sirotant ce nectar dans un grand verre en attendant que la mer monte, sans rien foutre, seulement apprécier le temps qui s’écoule doucement, la bouteille comme un sablier, le sable comme un oreiller et mes bras servant de balancier pour m’amener régulièrement à la bouche ce jus chaud et sapide, embrassant avec plaisir la petite baigneuse…
Je rentrerai plus tard, des grains de quartz dans les chaussettes troubleront mon retour, quelques cloques en souvenir, un bon coup de vin solaire avant l’été pour préparer mon crâne aux rayons U.V, bronzage variétal, la fleur est épanouie, on vendangera dès juillet…

baigneuses 3                         Photos pedrov picture

Laisser un commentaire